Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Aug

Une école de musique intercommunale !

 - Catégories :  #INFORMATIONS MUNICIPALES

Trois questions à...

Fabrice Carre, directeur de l'école de musique.

Pourquoi avoir pris la direction de l'école de musique ?

J'ai commencé à enseigner à l'école il y a 12 ans. Il y avait en 1998 des cours de piano, de flûte traversière et de guitare pour une trentaine d'élèves. Étant multi-instrumentiste, j'ai proposé au président de l'époque la création de cours de basse et de batterie l'année suivante. Il m'a aidé à mettre en place ces cours et dès lors, l'école a vu son nombre d'activités proposées et d'adhérents augmenter de manière exponentielle : 100 élèves en 2003, 180 en 2008, et nous avons comptabilisé 240 élèves cette année.

J'ai pris la direction de l'école en mars 2005. Les principales missions de mon poste résidaient alors en la rédaction d'un projet pédagogique, la coordination de l'équipe d'enseignants et l'organisation des concerts de l'école.

Quelles sont les évolutions de la structure depuis votre arrivée ?

L'école a été créée il y a une trentaine d'années sur un statut municipal, avant de devenir rapidement associative. Musiques & Danses à Loperhet a ensuite pris le relais jusqu'à la rentrée 2009 pour laisser place à l'école des musiques du pays de Daoulas.

Les professeurs de l'école des musiques maîtrisent leur « couleur » parmi les quatre reconnues par le ministère de la Culture : la musique classique, le jazz, les musiques actuelles et les musiques traditionnelles. Nous laissons des passerelles aux élèves désireux de tenter des expériences nouvelles. Pour exemple, une jeune flûtiste a cette année préparé et obtenu son diplôme de premier cycle classique, tout en travaillant l'harmonie du jazz et en participant à un groupe de musiques actuelles.

Pour être concret, l'école de musique a été municipalisée par la commune de Loperhet, mais nous avons tout de suite entrepris une démarche de conventionnement avec les communes voisines : Daoulas, Irvillac et l'Hôpital-Camfrout.

Vos souhaits et projets à venir ?

Nous souhaitons voir se pérenniser les projets comme « artistes à l'école », que nous menons depuis deux ans avec le Run ar Puñs de Châteaulin, continuer à voir des élèves devenir musiciens amateurs autonomes - opération réussie pour le groupe « Dawn Fall », composé en partie d'anciens élèves, et qui part jouer à Plymouth cet été -, et développer les rencontres d'artistes en musique classique.

source: Ouest-France

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations municipales de la commune d'Irvillac 29460