Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Jan

Un Irvillacois honoré : André QUINTRIC

Publié par MAIRIE  - Catégories :  #INFOS DIVERSES

André Quintric. Une vie au service de l'école
 
 
L'Éducation nationale disposait cette année d'un contingent de huit promotions d'officiers dans l'ordre de la Légion d'Honneur.
 
André Quintric, l'enfant d'Irvillac, aujourd'hui médiateur de l'académie, a mérité l'une d'entre elles.
 
Il en a reçu les insignes, au rectorat.
 
André Quintric est un pur produit de la méritocratie républicaine. Issu d'une origine modeste d'Irvillac, près de Landerneau, il suit une belle scolarité au lycée de Brest qui lui vaut d'être admis à l'École Normale de Quimper. Le voilà instituteur à Pleyben et à Camaret avant de devenir directeur de collège (Quimper, Pontivy) puis inspecteur d'académie de l'Indre et enfin des Côtes-d'Armor de 1994 à 2000. Il a alors 60 ans, mais l'Éducation nationale ne veut pas le lâcher : elle lui propose de poursuivre son activité comme médiateur de l'académie, et il a accepté avec joie.
 
Innovateur
« L'enseignement a toujours été pour moi une mission, plus qu'un métier », résume-t-il. « C'est pour moi l'école du respect, du travail, de l'effort et de la promotion sociale. Très tôt, j'ai milité pour une école de la démocratie, porteuse d'une plus grande justice sociale, et j'ai voulu donner un sens politique à mon action ». Un sens politique qui s'est incarné dans l'innovation pédagogique, ce qui a valu à André Quintric d'avoir les honneurs du « Monde de l'éducation » pour sa mise en oeuvre de l'enseignement individualisé au collège de Pontivy (56). « Parce que l'enseignement collectif est trop souvent abstrait et verbal et qu'il n'offre pas les mêmes chances à tous les élèves ».
 
« Pour servir l'école... »
Aujourd'hui, à 67 ans, André Quintric est toujours en mission « pour continuer à servir l'école, ses maîtres et ses intérêts ». Médiateur, il reçoit et instruit les réclamations des personnels et des usagers de l'Éducation nationale. Son rôle ? « Rectifier des erreurs de l'administration, parfois, mais surtout donner des précisions et apporter des apaisements. Dans tous les cas, donner des réponses conformes à l'éthique, dans le respect des personnes et du droit ». Et, non, l'exercice n'est pas si difficile : « Il suffit de faire preuve d'écoute, de dialogue, de pondération, de fermeté, de ténacité et de volonté de résultat ». Finalement, l'instituteur de 19 ans, qui faisait ses premières classes à Pleyben, n'a rien perdu de son obstination bienveillante...
extrait du " TELEGRAMME DE BREST"
 
Commenter cet article

Archives

À propos

Informations municipales de la commune d'Irvillac 29460