Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Nov

À la recyclerie, on crée même des emplois !

Publié par COMMUNE D'IRVILLAC  - Catégories :  #ASSOCIATIONS

Depuis la fin du mois d'octobre, Patrick Sablon et Lily Billant sont les deux premiers salariés de la structure du pays de Daoulas, gérée par l'association Ribine.

Un canapé à 6 €... L'idée a de quoi séduire. Ce type d'affaire, il n'y a guère que dans une recyclerie comme celle du pays de Daoulas que l'on peut tomber dessus.

« Nous avons ouvert en février, rappelle Patrick Sablon. Jusqu'ici, nous ne fonctionnions qu'avec des bénévoles, mais l'objectif était de créer des emplois. » C'est désormais chose faite. Lui et Lily Billant sont les premiers salariés de la structure.

« C'est allé assez vite, sourient-ils. Au bout de seulement huit mois, on parvient à concrétiser notre projet initial. » Grâce au dispositif des contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE), ces deux postes ont pu être créés. Une vingtaine de bénévoles participent, par ailleurs, au fonctionnement de la recyclerie. « Le fait d'avoir deux salariés est aussi un soulagement pour eux. Ils voient que le projet est pris en main et qu'il perdure. »

27 tonnes d'objets récoltés

Lily Billant a rejoint la structure en septembre dernier. La jeune salariée connaît son sujet : elle a déjà travaillé pendant plus de deux ans dans une recyclerie, à Nantes.

« Je connaissais déjà l'association Ribine, précise la jeune femme, originaire de Plougastel. Quand je suis revenue, en 2015, je me suis intéressée plus précisément à ce qu'ils faisaient ici, à la recyclerie. »

Quand l'opportunité d'un contrat s'est présentée, elle a tout simplement postulé : « Et ça a marché », se réjouit-elle. Désormais, Lily travaille vingt-six heures par semaine.

Tout comme Patrick Sablon. Lui est un ancien animateur environnement. L'idée de créer la recyclerie du pays de Daoulas est la sienne. « J'ai été au chômage pendant deux ans, raconte-t-il. Ce temps-là m'a permis d'organiser et de structurer le projet. L'un de mes objectifs était de me créer mon propre emploi. » Patrick était optimiste : « Je savais que ça allait prendre », dit-il. Et il avait vu juste.

Le projet a trouvé ses « usagers ». « Ici, on ne parle jamais de client », confie Lily. Depuis février, l'équipe a récolté 27 tonnes d'objets divers et variés. Du livre à la soupière vintage, en passant par le bibelot un peu kitsch ou l'arbre à chat... L'endroit regorge de trésors à des prix défiant toute concurrence.

La signature d'une convention avec la communauté de communes de Landerneau-Daoulas est la prochaine étape. L'idée ? Avoir accès aux déchetteries afin de « sensibiliser les usagers au réemploi. Qu'ils prennent l'habitude de donner leurs objets plutôt que de les jeter. »

Recyclerie du pays de Daoulas, Malanti, route de Hanvec à Irvillac. Ouverture les mardis, mercredis et samedis, de 14 h à 18 h 30.

Info : Ouest-France

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations municipales de la commune d'Irvillac 29460