Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Jan

Les voeux de la Municipalité à la population..

Publié par COMMUNE D'IRVILLAC  - Catégories :  #INFORMATIONS MUNICIPALES

VŒUX A LA POPULATION POUR 2015

Bonsoir à tous.

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille ici ce soir pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.

Permettez-moi tout d’abord de vous remercier de votre présence.

Je voudrais également, au nom de toute l’équipe municipale, remercier les personnalités qui nous font l’honneur d’avoir répondu à notre invitation.

Avant d’évoquer les faits marquants de l’année 2014, je voudrais rendre hommage aux victimes des attentats commis à Paris, la semaine dernière, par des terroristes islamiques. Notre Pays vient vivre des évènements d’une gravité exceptionnelle. Des journalistes, des policiers et des membres de la communauté juive ont été sauvagement assassinés. Des valeurs essentielles de notre démocratie ont été attaquées et nous devons plus que jamais nous rassembler pour défendre ces libertés, aussi je vous invite à observer une minute de silence pour toutes ces victimes.

Nous sortons d’une année qui a été marquée par des conflits dans le monde et des catastrophes qui ont fait également de nombreuses victimes. Cette cérémonie des vœux est l’occasion d’avoir également une pensée pour tous ceux qui ont laissé leur vie dans ces tragédies.

Pour ce qui est de notre territoire, hormis les tempêtes à répétition de janvier et février 2014, qui ont fait de gros dégâts dans le Finistère, l’année dernière a surtout été marquée par les élections municipales et par un renouvellement d’élus. Pour notre commune ces élections ont permis à six nouveaux conseillers dont 5 jeunes femmes de rejoindre notre équipe. et je voudrais vous les présenter brièvement :

Ils ont tous à cœur de servir la collectivité en étant toujours à l’écoute de la population. La gestion des affaires de la commune est un travail d’équipe où chacun des élus participe aux décisions et à l’élaboration des projets municipaux.

L’année 2014 a également été marquée par la crise économique qui aggrave le chômage et la précarité dans le pays. Beaucoup de nos concitoyens se retrouvent sans emploi et dans une situation difficile. Face à ces situations fragilisées de plus en plus nombreuses, tous les acteurs sociaux du territoire, qu’ils soient institutionnels ou associatifs, doivent se mobiliser.

La crise impacte également la situation budgétaire des collectivités territoriales et nous impose une gestion toujours plus rigoureuse de nos dépenses. Avec des dotations de l’état en baisse, les années à venir seront plus difficiles financièrement pour notre commune et il nous faudra sans doute réduire certains postes de dépense ainsi que nos investissements.

Mais notre commune a des atouts. Nous possédons une agriculture dynamique qui malgré un contexte difficile continue de se développer. Nous possédons également des entreprises, des commerçants et des artisans qui travaillent beaucoup pour préserver leurs activités professionnelles.

Un nouveau salon de coiffure s’est ouvert en remplacement de celui d’Henriette PENNARUN qui a pris sa retraite après trente années de service. Nous souhaitons à Henriette une très bonne retraite et à Cathy, qui lui succède une clientèle nombreuse et fidèle.

Nous bénéficions également de la présence sur notre territoire d’une coopérative agricole, deux cabinets infirmiers et d’une société d’ambulances privées. Enfin, la vie associative se révèle d’une grande richesse, par la diversité des activités proposées, que ce soit dans le domaine social, culturel ou sportif.

Mais cette cérémonie des vœux est aussi l’occasion d’évoquer les réalisations municipales de l’année écoulée ainsi que nos projets d’investissements futurs.

En ce qui concerne les réalisations de l’année 2014,

J’évoquerais en premier lieu la réforme des rythmes scolaires qui a eu des conséquences sur la vie quotidienne des jeunes parents qui ont des enfants à l’école. Cette réforme a modifié l’organisation scolaire en étalant la semaine de classe sur 9 demi- journées dont celle du mercredi matin.

L’objectif de la réforme consiste à alléger les journées de classe pour permettre un meilleur apprentissage des matières enseignées.

Parallèlement à cette réforme de l’enseignement, nous avons du mettre en place des activités périscolaires afin de permettre aux élèves de bénéficier d’activités d’éveil leur permettant de s’épanouir dans le milieu scolaire.

165 enfants fréquentent actuellement les ateliers dirigés par nos animateurs et je tiens à les remercier officiellement pour leur travail. Des bénévoles s’investissent également dans ces animations et ils méritent également notre reconnaissance.

Bien entendu, ces activités ont un coût pour la commune qui a du augmenter le temps de travail de plusieurs salariés et recruter 4 animateurs dans le cadre de contrats à durée déterminée. Nous avons estimé le coût de la réforme à 20 000 € par an.

L’entretien des routes constitue pour la commune un des principaux postes de dépenses.

Vous savez que nous possédons près de 60 km de routes qu’il nous faut entretenir régulièrement. En 2014, nous avons consacré 180 000 € pour des travaux de voirie dont 140 000 € d’investissements. Je précise que nous avons opté pour des revêtements de chaussée plus résistants mais aussi plus coûteux. Nos routes communales doivent supporter des charges de plus en plus lourdes et nous avons choisi de privilégier l’enrobé pour les revêtements de chaussée.

Les bâtiments communaux doivent également être entretenus

et nous avons décidé de construire de nouveaux vestiaires au terrain de football pour remplacer les vestiaires actuels qui sont vétustes et qui ne répondent plus aux normes de sécurité. Il s’agit d’un investissement estimé à 264 000 € pour lequel nous avons déjà obtenu des accords de subvention de l’état.

Cet investissement nous permettra de mettre à disposition des associations les vestiaires actuels afin de leur permettre de stocker leurs matériels. L’Amicale laïque utilise actuellement le grenier qui se trouve au-dessus de la salle de Conseil et qu’il faudra bientôt déménager pour faire des travaux d’isolation à la mairie. Le Comité des fêtes a également besoin de place pour ranger son matériel nécessaire à ses activités.

Dans le domaine de l’urbanisme,

Le projet de programme local de l’habitat, arrêté par la Communauté de Communes pour les cinq années à venir, vient d’être approuvé par la commune. Il s’agit d’une déclinaison du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) qui détermine les règles d’urbanisme sur le Pays de Brest et qui a pour objectif de limiter la consommation d’espace agricole sur notre territoire.

Ce projet de PLH prévoit en effet que notre commune pourra autoriser 8 nouvelles constructions d’habitations par an et 6 nouveaux logements sociaux sur une période de six ans. A titre indicatif, pour l’année 2014, nous avons délivré 4 Permis de Construire pour de nouvelles maisons d’habitation.

Ceci m’amène à évoquer la révision de notre carte communale, document d’urbanisme qui détermine les futures zones urbanisables sur la commune. Ce projet de révision, débuté en Février 2010, est soumis à l’Enquête Publique depuis le 5 janvier. Vous avez sûrement noté la présence d’affiches sur la commune qui annoncent l’ouverture de cette enquête qui permet à la population de connaître le projet et de pouvoir faire des observations sur le registre d’enquête qui est ouvert en Mairie. Je précise qu’un Commissaire Enquêteur tient également des permanences en Mairie pour recevoir les personnes intéressées.

Je rappelle que notre projet de révision prévoit d’ouvrir l’urbanisation pour le commerce et l’artisanat sur la ZAC de Reun Ar Moal. Il prévoit également d’ouvrir l’urbanisation sur un terrain communal, situé dans le bourg, rue de la vierge. Nous souhaitons permettre l’urbanisation de ce terrain afin de réaliser les logements sociaux prévus dans le PLH. Je rappelle également que ce projet figure dans notre programme de mandature. Nous disposons actuellement de 14 logements à loyer modéré et compte tenu de l’augmentation de notre population, il est nécessaire d’agrandir ce parc locatif.

Dans le domaine social,

la commune bénéficie de plusieurs structures d’accueil intercommunales pour la petite enfance ainsi que pour les adolescents. Ces structures ont été créées par les communes du pays de Daoulas pour permettre aux parents qui travaillent de trouver des solutions de garde pour leurs enfants. Pour la commune d’Irvillac, le montant annuel de sa participation au fonctionnement de ces structures est de 80 000 €. En contrepartie la Caisse d’Allocations familiales nous reverse une subvention de 20 000 €.

Par ailleurs, 17 assistantes maternelles travaillent sur notre territoire et apportent également des solutions d’accueil pour la petite enfance.

L’opération « une naissance, un arbre » a été renouvelée et a permis aux jeunes parents de découvrir toutes ces structures intercommunales pour la petite enfance.

En ce qui concerne les personnes âgées, dont le maintien à domicile devient difficile, nous bénéficions des services d’un EHPAD à Daoulas qui accueille actuellement 61 pensionnaires dont 6 irvillacois.

Je vous informe également que la Communauté de Commune a ouvert des permanences du CLIC 2 (Centre Local d’Information et de Coordination) à Daoulas et à Landerneau pour répondre à toutes les problématiques liées au vieillissement. Je précise que Laurence KERVERN, adjointe aux affaires sociales, tient aussi une permanence en Mairie pour vous donner tous les renseignements utiles dans ce domaine.

Laurence est aussi vice présidente du Centre Communal d’Action Sociale, qui a été renouvelé après les élections municipale et qui a pour mission principale de conseiller les familles qui peuvent bénéficier de l’aide sociale. Je rappelle que le CCAS organise un repas annuel pour nos aînés ainsi que des visites de fin d’année aux personnes âgées qui ne peuvent se déplacer.

Le CCAS compte actuellement 14 membres dont 6 membres non élus.

Ces membres non élus du CCAS sont des personnes qui oeuvrent dans domaine social et qui représentent un organisme spécialisé dans ce domaine. Il s’agit de Monique CANCEL, Présidente de l’ADMR, Jacqueline DENNIEL, qui représente le Secours Catholique et les aînés ruraux ; Viviane SAMSON, qui représente le Secours Populaire, Patricia GUEROC, qui représente l’UDAF, Sandrine REGNAULT , qui représente l’Association Log’Ado et Karine GLOANEC, qui représente l’association Ludautisme. Je les remercie vivement de leur engagement

Dans le domaine de la sécurité routière,

Nous avons installé rue de la vierge des bornes pour matérialiser un cheminement pour les personnes à mobilité réduite.

Un abribus a été construit sur la place de la route du Tréhou afin de permettre aux élèves, qui sont scolarisés à Landerneau, d’attendre le car en toute sécurité. Je précise que ce car peut également être utilisé par toute personne qui souhaite utiliser ce mode de transport en commun pour se rendre à Landerneau. Les horaires Aller et Retour sont affichés dans l’abribus.

Dans le domaine de l’eau,

Nous avons réalisé une extension du réseau d’eau potable entre les hameaux de Kerdanet et de Kérivoal St. Eloy, afin de désservir par notre propre ressource les habitants de ces hameaux qui jusqu’à ce jour sont desservis par la commune de St. Eloy.

Dans le cadre du zonage d’assainissement de l’eau pluviale sur la commune, nous avons réalisé une nouvelle conduite pour collecter les eaux pluviales de la route de Landerneau et éviter des problèmes d’inondation des propriétés riveraines.

L’ensemble des ces travaux représentent plus de 30 000 € de dépenses d’investissement.

Je pense avoir ainsi résumé les principales réalisations de l’année 2014 et je voudrais associer notre personnel communal à ces réalisations, que ce soit sur le plan administratif, pour l’élaboration des dossiers, ou sur le plan technique pour de nombreux travaux concernant la voirie et les bâtiments, l’action du personnel communal est indispensable à la réussite de nos projets et je remercie vivement tous nos agents pour leur dévouement au service de la collectivité.

La vie associative a également été marquée par plusieurs manifestations qui ont animé la commune.

Cette cérémonie des vœux me permet de remercier tous les bénévoles qui contribuent à animer notre commune. Le dynamisme d’une commune se mesure également au dynamisme de ses associations. Elles contribuent à faire vivre le sport, les loisirs, la culture et créent des liens d’amitié et de solidarité entre les générations. Elles permettent aussi l’intégration de nouveaux habitants et, dans le domaine social, elles sont créatrices d’emplois comme l’ADMR, l’association « Les P’tits loups ».

Je voudrais maintenant évoquer nos projets d’investissement pour 2015.

Dans le domaine de la sécurité routière, nous allons cette année lancer une étude pour l’aménagement de la route du Tréhou dans le centre-bourg. Il s’agit également d’un projet de mandature et il est nécessaire d’effectuer des aménagements pour améliorer la sécurité routière dans le bourg. Nous avons bien réalisé un plateau surélevé pour limiter la vitesse au niveau de l’allée des genêts où la création d’un lotissement a engendré plus de circulation dans ce carrefour mais il est important de réduire la vitesse des véhicules en amont, c'est-à-dire au niveau du lotissement de Ker Heb hanno.

Nous prévoyons également des travaux d’entretien sur la voirie communale. Comme je vous le disais, nous privilégions désormais l’enrobé au bitume pour les revêtements de voirie mais cette technique, si elle est économique à long terme, reste beaucoup plus coûteuse à court terme et doit être réservée à l’investissement c'est-à-dire à des réfections totales de structures.

Dans le domaine du patrimoine communal, l’étude concernant la restauration des retables et du mobilier de la chapelle notre dame de Lorette se termine et un marché de travaux devrait prochainement être lancé. Il s’agit bien entendu de travaux bien subventionnés par l’état et le Département en raison du fait que les retables sont classés à l’inventaire des monuments historiques. Néanmoins, il sera nécessaire de les réaliser par tranches afin de répartir la charge financière sur plusieurs années.

J’ai évoqué tout à l’heure la construction de nouveaux vestiaires pour le terrain de football et les travaux pourraient débuter dans le courant du deuxième semestre de cette année.

Dans le domaine de l’eau potable, nous avons lancé une étude pour réaliser un schéma directeur pour rénover notre réseau et améliorer la desserte sur la commune. Nous avons la chance de posséder une ressource en eau de qualité et nous devons tout faire pour la préserver.

Sur le plan économique, le Syndicat mixte MEGALIS-BRETAGNE, va prochainement réaliser des travaux d’installation d’équipements électroniques, rue des écoles, pour une montée en débit sur la commune. Ces travaux, financés par la Communauté de communes, permettront une meilleure desserte en Très haut débit de notre territoire. A l’heure de la mondialisation, cette desserte est nécessaire pour le développement économique de la commune.

Vous pouvez constater que malgré un contexte budgétaire contraint du à la crise économique et à la baisse des dotations d’Etat, la municipalité souhaite poursuivre le développement de la commune au service de tous les habitants.

Ce désengagement de l’état, notamment dans le domaine de l’instruction des Permis de Construire et des actes d’urbanisme, nous a conduits à entreprendre une étude pour mutualiser des services et effectuer des groupements de commandes au niveau de la Communauté de Communes du Pays de Landerneau Daoulas. Cette mutualisation devrait nous permettre de réaliser des économies budgétaires.

J’en terminerai en citant quelques chiffres concernant la démographie. Nous avons enregistré en 2014 quatre mariages, neuf décès et quinze naissances dont 9 garçons et 6 filles. Pour la première fois depuis plusieurs années les garçons sont plus nombreux que les filles et nous avons constaté que des prénoms choisis pour les garçons sont des vieux prénoms français comme Gabriel, Guillaume, Louis et Corentin qui sont de plus en plus tendance pour les petits garçons. Je souhaite bien sur à tous ces enfants et à leurs parents beaucoup de bonheur dans leur vie familiale.

Toujours sur le plan démographique, l’INSEE vient de nous communiquer le résultat du recensement de la population qui précise qu’en février 2012 la commune comptait 1380 habitants, ce qui représente par rapport à 2007, année du recensement précédent, ou la population était de 1276 habitants, une augmentation de 8 %. Je précise que ces chiffres concernent la population municipale qui ne prend pas en compte les étudiants, qui sont provisoirement domiciliés à l’extérieur, et les personnes qui séjournent en maison de retraite mais qui possèdent toujours une résidence sur la commune. En incluant ces personnes, la population totale était de 1411 habitants en février 2012 mais compte tenu du nombre de naissances enregistré depuis, nous pouvons penser que la population actuelle a dépassé ce chiffre de 1411 habitants.

Ce recensement fait ressortir un développement démographique important. Beaucoup de jeunes couples se sont installés sur la commune ces dernières années et notre école a vu ses effectifs progresser d’année en année. Aujourd’hui, nous avons près de 200 élèves à l’école et ces enfants nous permettent de regarder l’avenir de manière positive.

C’est sur ces mots d’espoir et d’optimisme que je souhaite à chacun et à chacune d’entre vous mes vœux de santé et de bonheur pour 2015, avec une pensée particulière pour tous ceux qui nous ont quittés ou qui luttent contre la maladie et les aléas de la vie.

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations municipales de la commune d'Irvillac 29460