Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Oct

Distribution de l'eau potable communale : des résultats satisfaisants..

Publié par COMMUNE D'IRVILLAC  - Catégories :  #INFORMATIONS MUNICIPALES

Distribution de l'eau potable communale : des résultats satisfaisants..

COMMUNE D’IRVILLAC
SERVICE DE L
’EAU

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC

(—le rapport complet avec les graphiques peut être consulté en Mairie)

Sommaire

—Préambule.

—Indicateurs techniques.

—Indicateurs financiers.

—Indicateurs de qualité.

—Annexes.

Préambule

—Le service de l’eau fonctionne en régie directe.

—Le syndicat mixte de transport d’eau de la région de Daoulas peut secourir le réseau communal en cas de besoin.

—Le personnel technique et administratif de la commune assure :

—Le fonctionnement, la surveillance, et l’entretien des canalisations.

—L’application du règlement du service.

—La relève des compteurs.

—La facturation de l’eau.

—Des entreprises de travaux publics agréées par la Commune réalisent les raccordements des constructions nouvelles pour le compte des particuliers.

— Le cahier des charges précise que :

—L’intervenant prend à sa charge l’exécution des branchements neufs en accord avec la commune et le demandeur.

—L’entreprise fait son affaire de la facturation à ces derniers.

—La commune réalise le déplacement des compteurs existants à la demande de l’abonné ainsi que la fourniture, la pose des compteurs et la mise en service des installations neuves

—La commune prend à sa charge les recherches de fuites sur le réseau ainsi que les réparations.

Indicateurs techniques

STRUCTURE DU RESEAU

—Une station de pompage situé au lieu-dit Le Crec, fournit la totalité des besoins de la commune. Cette station comporte trois points de captage :

—Un captage principal équipé de pompes immergées.

—Trois captages secondaires alimentant par gravité le captage principal.

Le périmètre de cet ensemble est protégé par une clôture (arrêté préfectoral du 31 octobre 2003 portant sur la protection du captage du Crec)

—Deux réservoirs, le réservoir de la route de Daoulas et celui du Cleguer.

—Une canalisation principale alimente le réservoir de la route de Daoulas à partir de la station de pompage du Crec.

—Un système de télégestion téléphonique a été mis en service en 2004 améliorant ainsi la surveillance du réseau.

—

Travaux réalisés en 2013

—Nettoyage du réservoir du bourg.

—Nettoyage du réservoir du Cleguer.

—Remplacement différentes vannes suite à incidents de réseaux.

—Pose d’une valve de sécurité.

—Diverses recherches de fuites ..

—Le réseau de distribution public de 63819 m s’établit en deux structures distinctes :

—Le réseau dit du « bourg », le plus ancien, à partir du réservoir route de Daoulas.

—Le réseau dit de « la campagne » plus récent, à partir du réservoir du Cleguer. Un surpresseur situé au réservoir de la route de Daoulas alimente le réservoir du Cleguer par une canalisation de liaison.

—Celui-ci est alimenté par une deuxième canalisation à partir du réseau du Syndicat mixte d’alimentation en eau potable de Daoulas qui peut ainsi secourir le réseau communal en cas de besoin.

—Le syndicat alimente la commune de Le Trehou à partir d’une canalisation reliée au réservoir du Cleguer.

RESSOURCES ET VOLUMES MIS A DISPOSITION en 2013

—Principaux points de prélèvements et volumes correspondants :

—Volume produit par la station du Crec : 101145 m3 (107308 m3 en 2012)

—Volume acheté à Veolia : 0 m3 (148 m3 en 2012)

—Volume mis à disposition du service : 101145 m3 (107456 m3 en 2012)

—Volume consommé et facturé aux abonnés du service : 91219 m3

—Compte tenu des différentes purges de réseau, nettoyage de réservoir etc.(estimé à 1000 m3), Le rendement du réseau peut s’établir à 91.1 %

—DEMOGRAPHIE

—Nombre d’habitants : 1395 (population DGF 2011)

—ABONNES

—Branchements domestiques et agricoles : 624 (624 en 2012)

Indicateurs financiers

—Les compteurs sont relevés annuellement au 3ème trimestre.

— les factures de consommation sont établies selon les modalités suivantes :

— Un acompte représentant l’abonnement et 50 % de la consommation de l’année précédente est facturé au mois de juin de chaque année.

—Le solde de la consommation, est payable en fin d’année.

—Un système de prélèvement bancaire a été mis en place en 2011.

—Chaque année, le Conseil municipal vote les tarifs concernant les prix de l’eau . Le d’eau

—Ce prix découle des charges de service et d’une prise en compte partielle des charges liées aux investissements et des participations demandées par les organismes extérieurs et à l’achat éventuel d’eau.

—Une redevance « pollution » de 0,31 €/m3 (0.092 €/m3 en 2008) instituée par l’Agence de l’eau LOIRE BRETAGNE a été facturée par le service de l’eau à l’usager domestique avec un plafond de 150 m3 pour les abonnés professionnels.

ÉTAT DE LA DETTE

—La dette en capital au 31 décembre 2013 était de: 84175.95 €

—Capital remboursé en 2013 : 13939.86 €

—ANNUITES 2013: 17083.62 €

y compris intérêt sur court terme:

Indicateur de qualité

—Les données relatives à la qualité de l’eau distribuée défini par le décret 94.841 du 26 septembre 1994 sont indiqués dans les rapports A.R.S.

voir http://www.sante.gouv.fr/eau-potable.html

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations municipales de la commune d'Irvillac 29460